Archives de Catégorie: on m’a oublié

West Coast – Lana Del Rey

Je me souviens plus trop de toi
T’as  trop ternis les airs ambiants pour que je te reconnaisse

Je me souviens que tu baisais avec la poésie des espoirs perdus
Je me souviens que tu écrivais avec la douleur sympathique de mes mains

Maintenant on est dans le loin
Tout un grunge entre nous

Je te verrais la face que je saurais même pas si c’est toi

Je crois pas, t’as trop humilier notre amour

Peut-être que dans le fonds, c’était juste pas toi et tu jouais tout le temps

T’as toujours été bon pour être le pantin des désirs

Je saurais pas quoi te dire
J’aurais rien envie de te dire

Mais moi, je me souviens de Lajeunesse

Le reste, je l’ai tué

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans adulteries, des lettres qui ressemblent des fois a des mots, La bête, on m'a oublié

Wish you were here –

« i hate being the place where everyone is going where they don’t feel good, but feels like i have nowhere to go. i mean, it sucks  »

« i know.. your foot will be healed up enough soon and you can come hide at my place.. focus on that »

 

 

Poster un commentaire

Classé dans on m'a oublié, tiger

Césaria Évora

Poster un commentaire

Classé dans adulteries, des lettres qui ressemblent des fois a des mots, La bête, musique de toi, Obsession, on m'a oublié

Keaton Henson – Romantic work

Criss que c’est dur de rien te dire
Criss que c’est dur quand tu dis rien

Je sais jamais ce qui se passe derrières tes yeux
T’as beau pas mettre de rideaux, tu mets des criss de murs

Toi, tu t’en fou de tout
C’est facile quand on s’attache jamais à rien

Le café goûte tout le temps pareil
Y’as jamais rien dans tes murmures

Des siècles plus tard,
C’est à lui que je dis plus rien

Rien de toi, rien de moi

Je suis devenue silence pour ne pas perdre l’amour qui crie fort

Il faut se taire pour ne pas briser les limites
Les conceptions
Les boîtes que nous avons battis

Des siècles plus tard,
C’est à lui qu’il reviendra d’arracher ce qu’il reste de moi

Après le passage des animaux, c’est sur ma carcasse vide qu’il viendra se reposer

Quand toute la musique du monde aura jouée, c’est sur mes épaules qu’il viendra se poser

Quand ton passage m’aura détruit, émiettée, c’est sur mon ventre qu’il vendra se coucher

Quand toute la cruauté du monde aura agrippée les murs, c’est sur mes mains qu’il viendra danser

Quand tout de toi sera trop loin en moi, c’est lui qui prendra la chair de mes chairs

Je suis pas en amour mon amour,

Je ne suis pas en désamour de toi

Je suis tombée dans un silence animal
Un silence de peaux,
La nuit

Quand tu fermes les yeux, mon amour, je ne suis plus là

Mais à jour ouvert, c’est à toi que je m’entends

Des siècles plus tard le silence ne nous tuera pas mon amour

 

Je voudrais toujours danser de toi
Même dans mes absences tu reste mon éternel

Poster un commentaire

Classé dans adulteries, on m'a oublié, tiger

bloody mother fucker asshole

J’ai rien à te dire

Des mots vides de matins lourds

T’as pas idée comme j’irais avoir le monde à te raconter, la vie à t’apporter, de la musique à te chuchoter

Mais c’est vide,
Tout ça, tout toi
C’est vide

J’écoute Martha les jambes repliées sur moi même

Parce que j’ai juste ça à faire, me replier sur moi même

Y’as même plus d’arbres devant chez toi
Juste des fenêtres qui donne dans le vide
Des draps oubliés sur le plancher

On vas encore dormir dans notre sueur

Y’as pas de place pour la poétique entre toi et moi

Y’as pas de place pour toi et moi

T’as pas de place pour moi

Poster un commentaire

Classé dans adulteries, on m'a oublié, tiger

Lose it – Oh wonder

Et je respire dans le vide
Rien n’est assez fort pour remplir l’espace qui habite entre mes côtes

Je cherche dans tous les coins
Mais il ne reste que ton fantôme

Plus rien n’as été aussi fort que toi

Oh darling believe me

Comme si je n’allais jamais changer ton monde

Il y as un orchestre qui joue ton nom dans ma tête
Ça hurle à tous les coins de rues

J’ai tellement peur de toi que je me suis reclus dans une réalité où je me perds

Et je respire dans le vide
Comme si il n’y avait jamais assez d’air pour satisfaire ma cage

Je me suis perdue dans une photo de toi

Oh darling believe me

Je vais tout perdre

Poster un commentaire

Classé dans Obsession, on m'a oublié, petit petit chat

The Tallest Man On Earth – Sagres

Le son de tes doigts en moi résonnent encore dans ma carcasse
L’odeur qui dois glisser sur ta peau les jours de pluie, viens épouser la forme de mes rêves

Non, je n’ai pas cessé de penser à toi
Pas que j’ai pas essayer
Pas que j’ai pas voulu

Mais ce regard persistent me tiens encore dans le fonds du ventre
Tes yeux sous les étoiles
Comme étouffée de toi

Ta beauté est une prison

Poster un commentaire

Classé dans des lettres qui ressemblent des fois a des mots, La bête, musique de toi, Obsession, on m'a oublié