Y’as du lana del rey dans la salle transformée en café
La vie se peut plus de me pitcher de l’ironie dans face, tiens fille, prends ça, fort, dans yeule, laisse pas ta tête aller.

Même scène lassante d’un coeur étalé sur les murs

Mes mots cherches tes yeux dans le vide
Croiser quelqu’un du regard,
Tout ça c’est trop

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s